Lancement réussi pour le Champagne Rosa Mothes

Champagne Rosa Mothes @ Vertu Vernissage from AYURA STUDIO on Vimeo.

Après plus de 2 ans de travail, la nouvelle marque de Champagne Rosa Mothes fait son entrée dans le monde select des meilleurs Champagnes. C’est l’agence le Principe de Stappler qui a travaillé sur le positionnement de ce nouveau Champagne. Un design sobre et haut de gamme, des étiquettes en métal, des boîtes irisées, et un concept unique de bouchon. Le coffret magnum, les manteaux en cuir designé par Gilles Mailloux et réalisé par le plus grand Coffretier français Florence Faugier apporte à ce Champagne une image sobre et élégante. Rosa Mothes est fier d’avoir été choisi par Vertu pour le lancement de son nouveau mobile Constellation .

14 ans de communication, ça se fête

A l’occasion de son anniversaire le Principe de Stappler vous propose de découvrir ses dernières réalisations, print, internet, design. Cerise sur le gâteau, promenez-vous dans le portfolio et découvrez le logo « 14 Ans », Vous recevrez peut-être un magnifique cadeau d’une valeur de 75 Euros. Alors profitez-en, c’est notre anniversaire et c’est nous qui faisons des cadeaux !
Bonne visite

14 ans de communication

Inauguration du nouveau site de l'agence de communication

Reverse graffiti et clean tag, le street-art biodégradable !

Autrefois considéré comme de la pure dégradation des murs (si propres !!) de nos villes, le tag et le graffiti connaissent actuellement une évolution des plus étonnantes.

En effet, à l’instar de certains street-artists, ce mode d’expression se décline aujourd’hui en version écolo !

Nous trouvons désormais techniques de graffiti à base de terre (Mud Stencil – Jesse Graves), de mousse végétale (Anna Garforth), en nettoyant le support du graffiti avec une brosse ou carrément avec un jet à haute pression (The Reverse Graffiti Project – Paul Curtis Aka Moose) !

Évidemment comme beaucoup de forme d’art originale, ce principe a été récupéré comme moyen de diffusion de messages publicitaires ou politiques (plus ou moins en relation avec l’écologie).

L’avantage de cette technique étant que si le message publicitaire ou le graffiti ne plait pas il pourra être effacé :-) L’autre bonus étant que si l’on trouve les murs de nos villes sales, ce sera à cause de la pollution de l’air !!

S.R

Bibliographie

http://mudstencils.com/share-street/

http://www.alexandreorion.com/

http://inhabitat.com/reverse-graffiti-south-african-artists-tag-walls-by-scrubbing-them-clean/

http://www.youtube.com/watch?v=qmZVoQynqp0

Mondialisation : la typographie française n’y échappe pas !

casse métallique typographie stappler

Combien de fois avons-nous reçu, nous les graphistes, un texte bourré d’erreurs typographiques (sans parler des fautes d’orthographe).

Mais peut-on blâmer ceux qui nous fournissent ces textes et qui, sans le savoir, sont victimes de la mondialisation de l’information écrite (merci internet !). En effet, dans ce cas-ci, mondialisation veut dire « anglicisme » ! Loin d’avoir une quelconque aversion pour cette langue, l’anglais comme beaucoup d’autres langues européennes utilise des règles typographiques différentes de celles utilisées pour le français.

Voici un résumé des erreurs les plus fréquentes :

1 – Les espaces
Il faut mettre une espace AVANT et APRÈS les ponctuations suivantes : point-virgule, point d’exclamation, point d’interrogation, deux points guillemets ouvrants et fermants (notez qu’en français on utilise les chevrons « »).
Il ne faut pas mettre d’espace APRÈS une parenthèse ouvrante et AVANT parenthèse fermante ; idem pour les crochets.
On ne met d’espace qu’ APRÈS l’apostrophe.

En plus de ces règles de base, s’ajoute les notions d’espace fine et/ou insécable, exemple : pour la barre de fraction (slash) il faut une espace fine insécable ou pas d’espace / espace fine insécable ou pas d’espace.

2 – Les ponctuations
Je ne mentionnerai pas l’utilisation du point, du point d’exclamation, du point d’interrogation, des points de suspension ou de la virgule que vous connaissez déjà !

Mais, prenons le cas de la ponctuation des énumérations :

- elles sont introduites par les deux-points ;
- on met un tiret devant les énumérations de premier rang et elles se terminent par un point-virgule, sauf la dernière par un point final ;
- on met un tiret décalé devant les énumérations de second rang et elles se terminent par une virgule.

Concernant les titres et intertitres, on ne met pas de point, de virgule ou de point virgule.

3 – Le trait d’union
Voici un résumé des façons justes d’utiliser le trait d’union :

avec trait d’union :
anti- (+ voyelle -i et nom propre): anti-inflation, anti-France
micro- (+ voyelle): micro-ordinateur
auto- (+ voyelle): une auto-école
non- (+ nom/infinitif): le non-paiement, un non-retour
quasi- (+ nom/infinitif): la quasi-totalité

sans trait d’union :
anti (+ autre lettre): anticyclone, antiadhésif
micro (+ consonne): microfilm
auto (+ consonne): autopropulsé
non (+ adjectif): une somme non payée
quasi- (+ adjectif): c’est quasi terminé

Autre erreur souvent lue ; le cas du nom composé des villes.
on DOIT mettre un trait d’union, ex. : Saint-Laurent-du-Var, Villeneuve-Loubet, Sophia-Antipolis, etc.

4 – Les majuscules
Quand utiliser les majuscules ?
En début de phrase, évidemment, ou d’une citation. Ainsi que pour les noms propres, prénoms, noms de marques, monuments publics, titres d’ouvrages etc.
Les noms des villes, pays, peuples et habitants des régions prennent une majuscule ; par contre le nom des langues commence par une minuscule !

Ne mettez pas de majuscule dans les cas suivant :
- le nom des jours et des mois ;
- les titres et qualification de personne (le premier ministre, le roi, le docteur Mabuse) ;
- les articles et adjectifs ;
- les noms des religions.
- après les deux-points, le point d’interrogation ou d’exclamation qui ne termine pas la phrase.

Doit-on accentuer les majuscules : OUI !
On a longtemps cru qu’il ne fallait pas accentuer les majuscule… faux ! En fait, il s’agit d’un héritage malheureux des premières machines à écrire ou autres système dactylographique qui n’utilisaient pas de majuscules accentuées (puisque souvent de fabrication étrangère).

On différencie aussi la majuscule de la capitale ; à savoir : la majuscule reste le moyen visuel basique pour attirer l’œil sur un début de phrase ou un mot important.
Cependant il existe une forme de casse qu’on utilise comme majuscule (d’où la confusion) : la capitale ! Il s’agit en fait d’une haut-de-casse, à l’inverse de la bas-de-casse (minuscule). On différencie alors la majuscule haut-de-casse, en l’utilisant dans une phrase écrite en petites capitales.

4 – Les abréviations
Une abréviation composée des premières lettres du mot se termine par un point (par ex. = réf.).
Une abréviation composée de la première et de la dernière lettre du mot ne se termine par un point (boulevard = bd).
L’abréviation des groupes de mots ne se termine par un point (s’il vous plaît = svp)
Quelques exemples correctes :

- capitale (d’un pays) = cap.
- c’est-à-dire = c-à-d
- confer = cf.
- Docteur = Dr
- environ = env.
- et cetera = etc. (pas de points de suspension !)
- exemple = ex. .
- Madame = Mme
- Mademoiselle = Mlle
- Monsieur = M. (et non Mr. Qui est l’abréviation de Mister!!)
- page = p.
- pour cent = p. 100 ou %
- téléphone = tél.
- gramme = g
- heure = h (20 h, 20 h 30)

Nous pourrions ainsi continuer notre leçon de typographie à l’infini, mais je vous laisserai le soin de vous documenter et de continuer à approfondir le sujet (cf. bibliographie).
En espérant que cet article vous aura éclairé sur les pratiques justes de l’écriture de notre belle langue.

S.R.

 

Bibliographie
http://jacques-andre.fr/faqtypo/lessons.pdf
http://www.dsi.univ-paris5.fr/typo.html
http://www.synapse-fr.com/typographie/TTM_0.htm
http://www.framasoft.net/article2225.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Conventions_typographiques

Un référencement naturel réussi

Pour la réalisation de son site internet, le restaurant l’Amandier de Mougins a fait appel au savoir faire du Principe de Stappler.

Objectif N°1 : optimiser le référencement naturel et ainsi réaliser des économies conséquentes sur les achats de mots cléfs.
Une écriture rigoureuse du code, la mise en place d’une nouvelle technique de référencement propre à l’agence ont permis d’atteindre cet objectif.
Pour vérifier, rien de plus simple, faites simplement une recherche dans Google avec par exemple le terme « Amandier » ou bien « restaurant mougins ».

Résultat le site sort en 1ère page de Google pour 0 euros d’achat de mots cléfs et cela quelque soit la zone géographique d’où l’on effectue la recherche. Voilà un bel exemple de référencement réussi.

Site amandier de mougins

Le nouveau site de l'Amandier de Mougins

resultat referencement naturel amandier

Optimisation du referencement naturel du site de l'amandier par le principe de stappler

Tipp-ex aime les ours (et la publicité virale, aussi)

Là en l'occurence mieux vaut ne pas savoir ce qui se passe

Petit phénomène de ces derniers jours, une campagne virale de Tipp-Ex qui nous sort via une petite vidéo simple et originale, de quoi nous amuser pendant un bout de temps. Le pitch ? Un chasseur dans les bois qui se retrouver face à un ours et décide de ne pas lui tirer dessus — à la place de ça, c’est l’internaute lui-même qui est sollicité pour savoir quoi faire. Et c’est là que le fun commence, car la liste des choses qu’on peut faire faire au chasseur est longue comme un rouleau Tipp-Ex (et même si personne n’a jamais mesuré, on va assumer que c’est c’est long).

Alors certes il faut savoir parler « un peu » anglais, mais les mots les plus évidents devraient venir à la plupart d’entre vous. Je ne vais pas mettre la liste complète, elle est trouvable sur Google, mais croyez-moi le temps d’essayer tout ce qui vous passe par la tête vous devriez déjà avoir de quoi occuper votre fin d’après-midi. Même si les moyens derrière le truc ont dû être conséquents, l’idée est toute bête et c’est la preuve que ce sont comme souvent les idées les plus simples qui se répandent le plus vite sur la toile.

Allez pour finir, le lien vers la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=4ba1BqJ4S2M

Aucun ours n’a été blessé durant la réalisation de cette vidéo. Enfin je crois.

Le Principe de Stappler au service de la Gastronomie!

Denis Fétisson sur le balcon de "la place de Mougins"

Le jeune chef Denis Fétisson, prodige étoilé de la cuisine provençale, participe au renouveau gastronomique de Mougins Village.

Début mai, la réouverture de l’illustre « Amandier »

Très joli restaurant installé dans un ancien pressoir de moulin à huile dont il a conservé la salle voûtée. La terrasse est superbe dans un paysage de verdure. Denis Fetisson le nouveau chef vient de racheter L’Amandier au printemps 2010. Il arrive directement d’une belle maison étoilée doublement à Courchevel : Le Cheval Blanc. Mougins est un peu un retour à ses premiers amours à l’époque où il avait travaillé avec le grand « Vergé » au Moulin. Accompagné du chef de cuisine Didier Chouteau et de Thomas Decourt en salle, Denis Fetisson compte conserver la belle réputation de cette table du village. Sa cuisine ? Résolument niçoise. Son leitmotiv ? De bons produits du terroir, de la générosité dans les assiettes. Son style ? Vous choisissez vous-même vos accompagnement à la carte : ratatouille, frites maison, mesclun… Quelques spécialités que vous trouverez à la carte qui évolue au fil des jours : pizza à la crème d’artichaut en pétales de tomates confites et roquette, artichaut en barigoule, Osso Buco au zeste d’orange et raisins de Corinthe, daube de bœuf et ses tagliatelles fraîches… pour conclure par un clafoutis aux cerises, un gratin de fruits en sabayon.
Courant juillet, La Place de Mougins ouvrira ses portes, un peu plus loin dans le village, près de la fontaine.

Une nouvelle mission pour le Principe de Stappler à qui Denis Fétisson à confié l’habillage graphique: Le logo du restaurant, inspiré d’une sculpture de Marion Bürkle, déclinée également en mosaïque sur le sol de l’accueil.
Le Monogramme DF qui signe les patisseries disponibles dans la boutique.
Les assiettes, les coffrets à addition en cuir métallisé et peuplier, les porte serviettes et les cartes bien entendu.
La déco quand à elle, est sobre et raffinée, mais partout où se pose le regard, on découvre les détails qui font la différence.

Catalogue Virtuel, économie réelle.

L’agence Le Principe de Stappler propose à ses clients un service de création de « FLIP BOOK » hebergés directement sur votre site (c’est ça la nouveauté).
Bien entendu, il faut toujours créer les pages en PAO, comme dans un catalogue traditionnel
L’économie réside dans le coût d’impression qui est non négligeable.
Bonus: le petit geste pour la planète qui économise des feuilles de papier d’arbre en bois.
Cliquez sur l’exemple, réalisé pour Giraudi.

Catalogue Giraudi