Le retour de l’illuss !

Reine du 19ème siècle et du début du 20ème siècle, l’illustration avait progressivementété mise au placard par les publicitaires au profit du médium photographique.

Mais la tendance semble s’inverser et les demandes d’illustrations faites « maison » se font plus fréquentes, aussi bien pour le web que pour le print.

Un visuel unique.
100 % introuvable ailleurs, finie la mauvaise surprise du libre de droit que l’on retrouve chez le concurrent. De plus, chez Stappler, les droits d’auteur sont cédés sur les illustrations originales.

Un visuel expressif.
Dynamisme, agressivité, douceur ou innocence kawaii : L’illustration peut véhiculer exactement l’émotion désirée, par le trait, les couleurs ou la mise en scène.
Elle permet également de situer le message dans une époque en adoptant un style graphique daté : réclame vintage, 3D, dessin de presse ou pixel art, tout est possible.

Le rêve bon marché.
La force de l’illustration, c’est qu’elle ne connait aucune limite pour créer des situations imaginaires tout en restant dans un budget raisonnable. Ni mannequin, ni photographe à payer.

La souplesse du rough.
Sans oublier qu’un illustrateur peut également être roughman et mettre en image vos projets rapidement. La PAO permet de concrétiser les créations de très belle manière, mais avec toutefois une faiblesse. L’esthétique d’une exé bien léchée laisse parfois de côté le sens, l’idée.
Le roughman quant à lui, n’a pas le choix, il doit faire passer le concept avant le graphisme pur.

Décrivez votre projet en cliquant ici, vous recevrez rapidement un devis qui vous ravira.
A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>